SAVOIR-FAIRE & MODERNITÉ Paradoxe ou opportunité ?
par Chloé Braunstein-Kriegel et Fabien Petiot
dans Design Parade 7, catalogue de l'exposition, Villa Noailles, Hyères (29 juin-20 septembre 2012),
p. 30-31. 

texte publié à l'occasion de l'exposition du workshop "Savoir-faire & Modernité" commandé aux auteurs par la Fondation d'entreprise Hermès et Sèvres-Cité de la céramique

Extrait :

 

" Ces dernières années, l’intérêt pour les savoir-faire artisanaux traditionnels, et en particulier ceux liés à l’excellence, n’a cessé de croître. De fait, ceux-ci sont porteurs de valeurs que notre société souhaite mettre en avant, et se sont ainsi progressivement imposés comme une réponse pertinente à de nouveaux enjeux culturels et économiques, source d’un humanisme que semble rechercher une nouvelle génération d’artisans et de créateurs. Revenir aujourd’hui à des notions telles que le travail de la main, la transmission des savoir-faire en direction des jeunes et l’inscription de l’artisanat dans la modernité, c’est renouer avec une certaine vision de l’ « authenticité », qualité majeure de l’artisanat : elle entre tout naturellement en écho avec le principe de développement durable, tant écologique que social. Mais c’est aussi son écueil, tant elle privilégie parfois une démarche de conservation, aux dépens de l’innovation technique par exemple et, plus largement, de l’évolution naturelle des savoir-faire. Parfois considéré comme anachronique – la lenteur du travail artisanal opposée à la vitesse de production industrielle –, ce domaine semble actuellement redonner du sens à la notion de « métier », en plaçant l’individu, son talent et sa créativité au premier plan. Ce n’est donc pas un hasard si, de nos jours, les savoir-faire d’excellence exercent une importante attractivité même si, paradoxalement, les filières de formation restent en France peu connues, voire parfois sous-valorisées. Dès lors, comment comprendre et chercher à résoudre cette contradiction profondément installée, de l’apprentissage-même jusqu’à la consommation proprement dite de la création artisanale ? "

©Arthur Hoffner / ©Villa Noailles / ©Lothaire Hucki (courtesy Fondation d'entreprise Hermès-Sèvres Cité de la céramique)